Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2018

Certicall : Le téléconseiller, la voix de l’entreprise

Un téléconseiller est une voix sans visage qui est généralement rencontré lors d’un appel à un service client ou un service après-vente. Il vous guide à gérer un problème, un détail administratif ou encore à répondre aux questions sur les produits ou services que vous utilisez. Certicall vous explique les caractéristiques du métier.

 

Certicall, centre d'appels, téléconseillerLes principales qualités nécessaires

Écouter, c’est forcément la première qualité que vous devrez posséder puisque si vous voulez bien comprendre les besoins ou les questions des clients, il faudra bien écouter leur demande. Ensuite, la patience sera votre alliée afin de rester calme lorsqu’un interlocuteur perdra son calme et commencera peut-être à devenir injurieux. Garder son self-control est la meilleure des solutions. Une très bonne élocution, une voix agréable et dynamique vous permettront de rendre la conversation vivante et de garder le client accroché à vos lèvres. Sourire peut s’entendre au téléphone, il ne faut donc pas hésiter à le faire. Une bonne gestion du stress est primordiale afin de pouvoir s’acclimater avec le rythme de travail d’un centre d’appels.

 

Les besoins des clients

La clientèle a besoin d’être rassurée et convaincu que le téléconseiller lui consacre du temps afin de résoudre son problème. La voix qu’il est au téléphone est sans visage, c’est pour cela qu’elle doit se suffire à elle-même pour convaincre, informer etc. Le client qui vous entend saura sans doute identifier vos comportements, si vous êtes hautain ou méprisant, impatient, absent, agressif etc. Si vous êtes attentifs, il vous percevra comme chaleureux et à l’écoute.

 

L’environnement des téléconseillers

Les centres d’appels se trouvent dans différents secteurs notamment dans des activités de téléphonie ou internet, de vente à distance, les banques ou assurances mais également le tourisme etc. En effet, les grandes entreprises soucieuses d’améliorer leur image, favorisent de plus en plus la formation interne des téléconseillers. Ils proposent des missions variées et de plus en plus de contrat à durée indéterminée.

 

Le téléconseiller a de nombreuses perspectives d’évolution vers un poste de superviseur, par exemple, et plus tard celui de chef de plateau si il garde sa motivation et sa force de travail.